Depuis 2019, la Ville d’Evry-Courcouronnes et la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud élaborent un projet de renouvellement urbain pour réaménager et dynamiser le centre-ville. L’objectif est d’ouvrir ce dernier et de révéler ses nombreux atouts : équipements culturels et sportifs, commerces, parcs…

En 2023, une période de concertation a permis d’interroger les citoyens sur la végétation de la nouvelle place à aménager sur le site de la Poste ainsi que sur la forme de sa liaison avec la place des Terrasses. Depuis, le projet avance, en tenant compte des contributions recueillies. Une nouvelle phase de concertation aura lieu du 4 au 17 mars prochain pour affiner certains aspects du projet.

Des nouvelles du projet

Architectes, paysagistes et urbanistes continuent de travailler à dessiner les contours de cette place de centre-ville qui sera créée autour de la médiathèque et des Arènes notamment. Pour se projeter dans le centre-ville de demain, voici une série de 5 vidéos enrichies d’animations : « 5 habitants, 5 regards, 5 façons de raconter ce projet hors-norme ! »

Les aménagements envisagés

Pour mémoire, quatre scénarios d’aménagement ont été présentés du 28 novembre 2022 au 7 février 2023, à l’occasion de la deuxième phase de concertation : 2 concernant la végétalisation de la nouvelle place et 2 concernant sa liaison avec la place des Terrasses.

Voici ceux plébiscités par les participants à la concertation et retenus pour définir les grandes orientations d’aménagements sur lesquelles travaille aujourd’hui l’équipe de maîtrise d’œuvre des espaces publics.

VÉGÉTALISATION

SCÉNARIO #1

Il s’agira de structurer une place végétalisée autour des arbres existants. Des modelés de sol permettront d'en conserver le plus grand nombre car les arbres ne seront pas exactement au même niveau que celui de la place envisagée.

LIAISON URBAINE ENTRE LA PLACE DES TERRASSES
ET LA PLACE DE LA MÉDIATHÈQUE

SCÉNARIO #2

Ici, le trajet entre les deux places se fera à travers un parvis en pente végétalisé et facile d’accès pour tous, complété d'emmarchements et agrémenté de potentielles assises ombragées installées le long de la médiathèque et de la micro-folie.

Un projet concerté

Pendant un peu plus de 2 mois (28 novembre 2022 – 7 février 2023), habitants, usagers du centre-ville, visiteurs ont, à nouveau, eu la possibilité de se prononcer au sujet de ce projet de réaménagement. Un questionnaire en ligne et divers temps d’échanges (ateliers, stands dans l’espace public, balade urbaine, forum participatif) ont permis au plus grand nombre de s’exprimer.

Retrouvez bientôt la synthèse de ces échanges ici !

La ville d’Evry-Courcouronnes et la communauté d’agglomération Grand Paris Sud ont travaillé ensuite à la prise en compte des avis et remarques recueillis dans la définition du projet.

Et pour continuer en ce sens, une nouvelle phase de concertation débutera prochainement sur des aspects précis du projet.

Les principaux objectifs

Des équipements visibles
et accessibles

Salles de spectacles (Les Arènes et Scène nationale de l’Essonne-Théâtre de l’Agora), médiathèque, Micro-Folie, équipements sportifs et de loisirs (piscine, patinoire, cinéma), commerces… Le centre-ville concentre de nombreux centres d’intérêt qui sont aujourd’hui peu visibles de la rue. Les aménagements proposés permettront de valoriser ces atouts, de les connecter entre eux et les rendre facilement accessibles à pied.

Des circulations piétonnes
simplifiées

En rompant avec l’urbanisme de dalle des années 1970, l’objectif est de ramener les circulations piétonnes au niveau de la rue. Les cheminements seront plus lisibles et intuitifs, permettant de se déplacer en toute sécurité sans avoir le sentiment de pouvoir se perdre. De nouvelles connexions seront créées, notamment avec les grands parcs et jardins situés à proximité immédiate du centre-ville.

Des espaces publics
vivants et animés

Avec des continuités piétonnes au niveau de la rue, c’est toute la vie du centre-ville qui se recentre et l’espace public qui s’anime. À cela s’ajoutent des aménagements pour embellir et améliorer les principaux axes de déplacement, ainsi qu’une nouvelle place de centre-ville accueillant la médiathèque intercommunale, des commerces, cafés et restaurants.

Le projet emblématique

L’immeuble de la Poste, les locaux situés patio des Terrasses, l’ex-crèche de l’Agora, une partie du parking des Terrasses et 2 commerces situés allée des Terrasses seront démolis pour créer une nouvelle place de centre-ville au niveau de la rue : un vaste espace public ouvert et attractif à la croisée des Arènes de l’Agora, du cours Blaise Pascal, et de la place des Terrasses. La restructuration de la médiathèque permettra de la rendre visible depuis cette nouvelle place.

A proximité, on trouvera toujours le tribunal avec un parvis réaménagé ouvert sur la rue et le pôle d’équipements sportifs (piscine, patinoire) donnant directement sur les espaces piétons du centre-ville.

Les contours de cette nouvelle place ont été dessinés mais plusieurs aspects restent à définir pour qu’elle soit la plus adaptée à ses futurs usagers. La nouvelle phase de concertation permettra d’interroger sur certains éléments à l’étude.

La carte interactive
du centre-ville

Fermeture

Les Arènes-médiathèque-Piscine et patinoire : un pôle de vie ouvert et animé

Avant
Après
©LOU KAT

Vue depuis le parvis du tribunal.

C’est l’un des points névralgiques du centre-ville. Il est envisagé de créer une vraie place de centre-ville animée sur laquelle s’ouvre la médiathèque intercommunale réaménagée.

Sur cette place, des accès permettent de rejoindre directement la Scène nationale de l’Essonne et les Arènes, ainsi que le centre commercial Le Spot. Une large rampe conduira vers la place des Terrasses réaménagée. En face, le tribunal s’intègre au reste du cœur de ville avec la création d’un espace vert donnant sur la rue.

Retour à la carte
Fermeture

Le cours Blaise Pascal reconnecte tout le centre-ville

Avant
Après
©LOU KAT

Le cours Blaise Pascal s’ouvre sur la place de la médiathèque.

C’est la rue principale du centre-ville et sa vocation est confortée. Pour cela, il est prévu de revaloriser et végétaliser les espaces publics, ainsi que les connexions piétonnes avec les artères voisines. Une nouvelle liaison vers le square de la Préfecture est en cours de réflexion.

La destruction du bâtiment de La Poste offre surtout la possibilité d’ouvrir largement le cours Blaise Pascal sur la future place de la médiathèque et les nombreux équipements situés à proximité.

À proximité immédiate, les parcs Henri Fabre et des Coquibus sont de véritables poumons verts. Peu visibles aujourd’hui, leurs accès sont repensés pour une meilleure intégration à la vie du centre-ville.

Retour à la carte
Fermeture

La gare et l’université s’ouvrent sur le centre-ville

Avant
Après
©LOU KAT

Vue en direction de la place Mendès France.

Ce pôle de vie est aujourd’hui un peu en retrait du reste du centre-ville. Il est proposé de revaloriser les espaces publics aux abords de la gare RER ainsi que ses accès et d’y développer des activités commerciales.
La gare s’ouvre pleinement sur le cœur de ville avec la création, au niveau de la rue, d’une liaison piétonne directe vers la place Mendès France.

L’objectif est également de mieux intégrer le campus universitaire au centre-ville : aménagement d’un parvis arboré devant l’université, côté boulevard François Mitterrand, où se trouvera le terminus du futur tram T12. 

Retour à la carte

Paroles d’acteurs

Tout l’enjeu de ce centre-ville, c’est de le rendre lisible, visible pour les habitants, mais aussi pour les étudiants et tous les Essonniens qui fréquentent la ville chaque jour.

Stéphane Beaudet
Maire d’Évry-Courcouronnes – Janvier 2021

Nous avons essayé de comprendre comment avait été créé, conçu, ce centre-ville de façon à prendre la suite de ses concepteurs initiaux.

Xavier Lauzeral
Architecte urbaniste – Janvier 2021