©AXL architectes urbanistes

La Ville d’Évry-Courcouronnes, la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud et Grand Paris Sud Aménagement ont élaboré un projet de réaménagement urbain pour renforcer l’attractivité du centre-ville. L’objectif est d’ouvrir le centre-ville et de révéler ses nombreux atouts : équipements culturels et sportifs, commerces, parcs et jardins…

Habitants, usagers, visiteurs, c’est ensemble que nous construirons ce centre-ville ouvert, accueillant et vivant pour Évry-Courcouronnes ! Pensez à donner votre avis.

Découvrez la carte du projet

Tout l’enjeu de ce centre-ville, c’est de le rendre lisible, visible pour les habitants d’Évry-Courcouronnes, mais aussi pour les étudiants et tous les Essonniens qui fréquentent la ville chaque jour.

Stéphane Beaudet
maire d’Évry-Courcouronnes

Les grands objectifs
du projet

Des équipements visibles
et accessibles

Salles de spectacles (Arènes et Théâtre de l’Agora), équipements sportifs et de loisirs (piscine, patinoire, Agora Sport), cinéma, médiathèque, commerces… Le centre-ville concentre de nombreux centres d’intérêt qui sont aujourd’hui peu visibles de la rue. Les aménagements proposés permettront de valoriser ces atouts, de les connecter entre eux et les rendre facilement accessibles à pied.

Des circulations piétonnes
simplifiées

En rompant avec l’urbanisme de dalle des années 1970, l’objectif est de ramener les circulations piétonnes au niveau de la rue. Les cheminements seront plus lisibles et intuitifs, permettant de se déplacer en toute sécurité sans avoir le sentiment de pouvoir se perdre. De nouvelles connexions seront créées, notamment avec les grands parcs et jardins situés à proximité immédiate du centre-ville.

Des espaces publics
vivants et animés

Avec des continuités piétonnes au niveau de la rue, c’est toute la vie du centre-ville qui se recentre et l’espace public qui s’anime. À cela s’ajoutent des aménagements pour embellir et améliorer les principaux axes de déplacement, ainsi qu’une nouvelle place de centre-ville accueillant la médiathèque intercommunale, des commerces, cafés et restaurants.

3 projets emblématiques
du centre-ville de demain

Trois secteurs stratégiques sont identifiés : le secteur Arènes-Médiathèque-Agora Sport, la gare RER et l’université, le cours Blaise Pascal. Ils constituent actuellement des pôles de vie à l’intérieur du centre-ville. Les aménagements proposés permettront de mieux les connecter et de rompre les discontinuités qui peuvent exister aujourd’hui.
Renouvellement du mobilier, valorisation des façades, nouveaux usages urbains… Révéler le centre-ville, c’est aussi imaginer ensemble de nouvelles façons de vivre la ville.
Avant
Après

La gare et l’université
s’ouvrent sur le centre-ville

Avant
Après

Le cours Blaise Pascal
reconnecte tout le centre-ville

Avant
Après

Arènes-Médiathèque-Agora Sport :
un pôle de vie ouvert et animé

La carte interactive
des projets

Fermeture

Arènes-Médiathèque-Agora Sport : un pôle de vie ouvert et animé

Avant
Après
©LOU KAT

Vue depuis le parvis du tribunal.

C’est l’un des points névralgiques du centre-ville. Il est envisagé de créer une vraie place de centre-ville animée sur laquelle s’ouvre la médiathèque intercommunale réaménagée.

Sur cette place, des accès permettent de rejoindre directement le Théâtre et les Arènes de l’Agora, ainsi que le centre commercial Évry 2. Un large escalier conduit vers une place des Terrasses repensée pour accueillir des cafés et restaurants. Peu visibles aujourd’hui, les équipements sportifs (piscine, patinoire, Agora Sport) sont revalorisés pour s’ouvrir largement sur la rue. En face, le tribunal s’intègre au reste du cœur de ville avec la création d’un espace vert donnant sur la rue.

Retour à la carte
Fermeture

Le cours Blaise Pascal reconnecte tout le centre-ville

Avant
Après
©LOU KAT

Le cours Blaise Pascal s’ouvre sur la place de la médiathèque.

C’est la rue principale du centre-ville et sa vocation est confortée. Pour cela, il est prévu de revaloriser et végétaliser les espaces publics, ainsi que les connexions piétonnes avec les artères voisines. Une nouvelle liaison vers le square de la Préfecture est notamment envisagée.

La destruction du bâtiment de La Poste offrirait surtout la possibilité d’ouvrir largement le cours Blaise Pascal sur la future place de la médiathèque.

À proximité immédiate, les parcs Henri Fabre et des Coquibus sont de véritables poumons verts. Peu visibles aujourd’hui, leurs accès sont repensés pour une meilleure intégration à la vie du centre-ville.

Retour à la carte
Fermeture

La gare et l’université s’ouvrent sur le centre-ville

Avant
Après
©LOU KAT

Vue en direction de la place Mendès France.

Ce pôle de vie est aujourd’hui un peu en retrait du reste du centre-ville. Il est proposé de revaloriser les espaces publics aux abords de la gare RER ainsi que ses accès et d’y développer des activités commerciales.
La gare s’ouvre pleinement sur le cœur de ville avec la création, au niveau de la rue, d’une liaison piétonne directe vers la place Mendès France.

L’objectif est également de mieux intégrer le campus universitaire au centre-ville : aménagement d’un parvis arboré devant l’université, côté boulevard François Mitterrand, où se trouvera le terminus du futur tram T12. 

Retour à la carte

Parole
d’acteurs

Nous avons essayé de comprendre comment avait été créé, conçu, ce centre-ville de façon à prendre la suite de ses concepteurs initiaux.

Xavier Lauzeral
Architecte urbaniste